La compagnie aérienne saoudienne Flynas chargée de convoyer les pèlerins sénégalais pour la Mecque a annoncé une hausse sur ses prix. Un surplus d’un peu plus de deux cent mille francs sera appliqué, ce qui emmène les voyagistes privés à saisir l’Etat. La compagnie Air Sénégal ne disposant pas de ligne pour desservir cette destination, les 12 000 pèlerins devront couvrir cette dépense à défaut de compromettre leur pèlerinage ou “hajj“.

Flynas soumis à la hausse du riyal

Le pèlerinage de 2019 prévu pour le mois d’août 2019 risque de ne pas être de tout repos pour les pèlerins sénégalais. Estimés à plus de 12 000 personnes, ces derniers paient en moyenne 3 millions de F CFA pour accomplir ce cinquième pilier de l’islam. Les voyagistes du secteur privé sont très présents dans cet événement et ils ont pour convoyeur par défaut la compagnie saoudienne Flynas. Cette dernière pour faire face à la fluctuation du riyal a annoncé la hausse des prix de ses billets. Les privés qui ne sont pas subventionnés par l’Etat devraient donc transférés cette charge aux pèlerins qu’ils aient déjà payés ou non.

“Un service public pour 13 000 sénégalais”

Face à cette situation les voyagistes s’organisent et en appelle à l’Etat sur les réseaux sociaux mais aussi par la voie de la cellule de communication de la DGPM (Direction Générale au Pèlerinage à la Mecque) qui dit selon Pressafrik assuré “un service public pour 13 000 sénégalais“. Ce service ne peut être assuré par Air Sénégal qui débute récemment avec ses lignes internationales pour l’Europe. Flynas a été choisie cette année pour le transport des voyageurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom