Le jeune Saer Kébé agé de 18 ans en 2015 avait été emprisonné pour apologie du terrorisme. L’élève sera interpellé suite à un poste sur le réseau social facebook. Placé en détention provisoire depuis mai 2015, Saer Kébé avait entamé le 18 mars une grève de la faim pour exiger son jugement. A l’issu de son premier face à face avec le juge hier, le représentant de l’Etat requiert 5 ans de travaux forcés.

Un message sur la page de l’ambassade américaine

Aux lendemains des attentats de Paris en 2015, Saer Kébé poste un message dans le groupe facebook de l’Ambassade des Etats Unis au Sénégal. Il appelle à des attentats contre les Etats Unis et Israël coupables de combattre l’islam“. L’élève qui est en classe de terminale sera arrêté pour apologie du terrorisme. Sa famille avait informé la presse de la dégradation de son état de santé due à une grève de la faim entamée le 18 mars dernier.

Jugement le 10 avril prochain

Les délais de détention provisoire dans le cas de ces types d’accusation étant indéfinis au Sénégal, Saer Kébé passera 4 ans avant d’être présenté devant le juge. Il dit regretté son acte en mettant en cause son “inconscience” à l’époque des faits. Son méa culpa n’émeut pas le substitut du procureur de la République qui requiert 5 ans de travaux forcés pour le prévenu. Le jugement sera rendu le 10 avril prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom