Une embarcation s’est échouée hier selon l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) à Dionewar dans les îles du Saloum, situées dans la région de Fatick au centre ouest du Sénégal. Quatre vingt neuf personnes étaient à bord et sont suspectées d’avoir quitté les côtes sud du pays à destination d’Europe. Ces candidats à l’émigration ont été interpellés par les gendarmes qui mènent une enquête sur cette affaire.

Un groupe de différentes nationalités

Le groupe est suspecté d’avoir quitté les côtes de la commune de Oussouye dans la région naturelle sud de Casamance. Souffrant de soucis techniques, l’embarcation s’est échouée au bout de 400 kilomètres dans les îles du Saloum. Les personnes dont deux femmes à bord sont de nationalités sénégalaises (39), gambiennes, ghanaéennes, libériennes et serria leonnaises.

Une enquête ouverte

Les populations de l’île de Dionewar ont alerté la gendarmerie de Fimla. Elle acheminera l’ensemble de l’embarcation dans ses locaux. Les mêmes sources indiquent que 39 des personnes arrêtées ont ensuite été acheminées vers les locaux de Fatick. L’enquête poursuit ainsi son cours. Cette affaire s’inscrit sur la longue liste des problèmes liés à l’émigration au Sénégal où le “partir ou périr” est devenue une triste réalité chez les jeunes.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom