L’Autorité des Marchés Publics (ARMP) a rejeté hier selon “le Quotidien” l’attribution provisoire du marché d’exploitation de l’eau accordé à Suez le 22 octobre dernier. Ce rejet fait suite à la saisine de la Sénégalaise des Eaux (SDE), chargée de cette exploitation depuis 1996. Une affaire de plus entre une entreprise française et sénégalaise dans un contexte économique où le Sénégal attire de plus en plus les sociétés françaises qui font face à une certaine résistance.

Une résistance locale

La Sénégalaise des Eaux avait porté un recours à l’ARMP le 5 novembre passé à la suite de l’attribution de la concession de l’eau à l’entreprise Suez par le ministre de l’hydraulique Mansour Faye. Cette affaire vient suite à la grande indignation de la part des commerçants après l’accord en faveur de Carrefour pour ouvrir des centres commerciaux. La forte présence des entreprises françaises de la grande distribution dérange surtout les petits commerces qui sont sûrs de ne pas pouvoir faire face à leur l’implantation. Le collectif “Auchan Degage” avait ainsi été crée pour susciter la prise de conscience chez le consommateur sénégalais et interpeller les autorités étatiques.

Un marché sénégalais très attirant

Le Sénégal reste un pays très attractif pour les entreprises étrangères qui bénéficient entre autres facilités d’exonération de taxes (le total d’exonération de taxes en 2018 en faveur des entreprises étrangères était estimé à un peu plus d’un demi milliard). Dans le cas de Suez, le ministère chargé de l’affaire va revoir les réponses à l’appel d’offre. L’entreprise française Veolia avec la SDE avaient soumis à cet appel. Ceci reste un autre exemple de sous représentation des entreprises sénégalaises qui peinent à se formaliser à défaut d’avoir les ressources nécessaires pour répondre à certains appels d’offre de l’Etat.

1 COMMENTAIRE

  1. Dites nous quelles entreprises africaines, voire sénégalaise ira sur le sol français pour y répondre à l’appel d’offres.?
    Je dis aucune. Et pourquoi considéré ou privilégier celles françaises en Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom