Le Directeur de l’information et des Relations Publiques des Armées Sénégalaises a donné plus de détail à travers la RFM, sur les personnes arrêtées à la suite d’un braquage dans un quartier de la capitale mercredi. Ils seraient tous les deux des militaires, l’un était même frappé d’un processus de radiation à la suite de faits similaires commis dans le sud du pays.

Loading...

Les braqueurs arrêtés, l’argent disparu

Le forfait commis à Nord Foire en début d’après midi mercredi visait l’établissement financier de transfert d’argent “Wafacash“. Les braqueurs ont du faire face à la ténacité d’une caissière et un agent de sécurité qui ont alerté le voisinage malgré les menaces de mort d’un des braqueurs qui était armé. Les braqueurs seront ainsi maîtrisés par une foule qui les acheminera à la Gendarmerie de Nord Foire où ils seront arrêtés. Les forces de l’ordre ont toutefois signalé que l’argent qu’ils transportaient lors de leur fuite n’a pas été retrouvé sur eux.

Un récidiviste militaire impliqué

Les deux présumés coupables sont des militaires raison pour laquelle le directeur de l’information de l’armée s’est exprimée sur l’affaire. Il précisera que l’un deux était sanctionné par une radiation qui n’est pour le moment pas finalisé. Ce militaire avait déjà en février “volé dans les postes de douanes” de Mpack dans le sud du pays ce qui lui a valu cette sanction. Cette situation qui “ternit l’image des armées” selon le colonel Abdoul Ndiaye soulève des questions sur la situation des militaires qui au bout d’un cours service quittent les rangs pour faire face aux mêmes conditions difficiles d’emploi des civils.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom