Les prochaines joutes électorales en Côte d’Ivoire s’annoncent palpitantes. Les différentes chapelles politiques affûtent chacune de leurs côtés les armes. L’ancienne première dame, Simone Gbagbo quant à elle était ce dimanche dans la localité d’Aboisso. En compagnie de certains cadres du Front Populaire Ivoirien (FPI), elle a lancé un appel à l’unité dans le pays et s’est par la même occasion prononcée sur certains sujets brûlants de l’actualité ivoirienne.

Privilégier le consensus

«Il est important que tous nous prenions conscience que notre Côte d’Ivoire est dans notre main et que cette Côte d’Ivoire ne pourra pas survivre si nous n’arrivions pas à y semer la paix, la réconciliation véritable, le pardon,la joie.» a notamment déclaré l’épouse de Laurent Gbagbo. Elle a dans son discours mis un point d’honneur sur l’importance de l’unité des fils et filles de la Côte d’Ivoire.

Elle a insisté sur l’importance de tourner dos aux vieux démons de la division. Pour elle, cela n’avantage en rien les Ivoiriens. La division profite à l’en croire à ceux qui convoitent le pays. L’autre sujet qu’elle n’a pas pu s’empêcher d’aborder est celui relatif à la prochaine élection présidentielle. Il est des choses qui ne sont pas encore très claires selon Simone Gbagbo. Aussi, invite-t-elle les autorités actuelles du pays à reprendre les listes électorales, le découpage électoral, le RGPH et à privilégier la voie du consensus.

2 Commentaires

  1. toi vieille sorcière, la petite nady bamba est en train de mogou Laurent, ton mari. Il va tomber évanoui, va le récupérer

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom