Il y a trois jours, le Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines s’écrasait au sud-Est d’Addis-Abeba, entraînant la mort de ses 157 passagers. Le pilote de l’avion avait signalé quelques soucis aux contrôleurs aériens de la tour de contrôle selon le PDG d’Ethiopian Airlines. A en croire Tewolde Gebremariam, l’homme qui pilotait le Boeing a indiqué qu’il avait du mal à maîtriser son appareil.

Les boîtes noires seront analysées en Europe

Le patron de la compagnie aérienne éthiopienne a eu ces informations après avoir écouté les enregistrements des conversations entre les contrôleurs aériens et l’infortuné pilote.  Outre sa difficulté à maîtriser l’avion, le pilote n’aurait rien signalé d’autre selon M. Gebremariam. Pour en savoir un peu plus sur ce crash meurtrier, l’Europe va bientôt accueillir des boîtes noires de l’appareil informe le PDG d’Ethiopian Airlines. L’une contient les conversations dans le cockpit de l’appareil et l’autre, les enregistrements des données techniques en vol. Ces boîtes noires seront donc analysées sur le vieux continent, parce que l’Ethiopie n’a pas la technologie pour les lire.

L’UE  ferme son espace aérien au Boeing 737 Max

Notons qu’après ce drame aérien, plusieurs pays ont décidé de clouer au sol les Boeing 737 Max. Les pays de l’Union européenne ont carrément interdit ce type d’appareil dans leur espace aérien. C’est la deuxième fois en l’espace de six mois que ce modèle de Boeing est impliqué dans un crash. Le premier accident est intervenu en octobre 2018 en Indonésie. 189 passagers de la compagnie  Lion Air avaient perdu la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire