Bien qu’ayant déposé à la commission des lois, les propositions du comité paritaire qu’il préside dans le cadre de la recherche de portes de sortie de l’impasse électorale actuelle au Bénin, le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji continue les consultations avec des personnalités du pays. Le patron du parlement béninois était, tôt ce mercredi, au domicile de l’ex chef d’Etat, le président Boni Yayi, à Cotonou.

Mais déjà, dans la soirée d’hier, mardi 19 mars 2019, il a rendu visite à l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo, actuel vice-président du Forum des anciens chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique (Forum Afrique).

De nouvelles pistes

Le président de l’Assemblée nationale fait tout ceci pour enfin trouver une solution à la crise politique actuelle au Bénin et pour l’organisation des législatives inclusives. «Je suis chargé de trouver une solution à la crise électorale qui sévit dans le pays. Parmi les actions à mener pour le succès de cette mission, il y a la rencontre avec les principales personnalités du pays» a déclaré Me Adrien Houngbédji à la sortie de sa rencontre avec le président Soglo.

Dans ses propos rapportés dans le quotidien Le Matinal, il informe que ces visites lui permettent de prendre l’avis de ces personnalités sur l’évolution de la situation. Il avoue que le Vice-président du  Forum Afrique lui a donné des conseils avisés et quelques pistes qu’il essayera d’exploiter dans les jours à venir.

On apprend qu’il rencontre aussi ce jour, des responsables de partis politiques puis le professeur Joël Aïvo, constitutionnaliste et ex-doyen de la Faculté de droit et sciences politiques de l’Université d’Abomey-Calavi. Dans le même cadre, le chef de l’Etat Patrice Talon reçoit cet après-midi, le président Nicéphore Dieudonné Soglo au palais de la Marina.

Voir les commentaires

7 Commentaires

  1. Soyez réaliste, on ne naît pas compétiteur mais on le devient. Talon l’a compris, la politique béninoise lui a prouvé le contraire. Qui trop embrasse mal étreint. Son premier test électoral est un échec. Revoir la copie.

  2. La solution c’est d’accorder un délais supplémentaire pour que les partis se mettent en règle. Les exigences doivent demeurer.

  3. Commenter :en Politique Tout Est Possible. C’est Maintenant Que Talon Devient Le President De Concensus Mon œil Tant Qu’il Manque L’oxigêne, C’est-a Dir Qu’il Est Entouré De Partout .La Cedeao,nations Unis. International.Pourquoi Ne Continu Pas Tjrs De Resister.

  4. Comment des gens qui se détestent et qui n’ont fait que des marchés de dupes peuvent ils trouver une solutions. Perte de temps arrêtez d’amuser la galerie.

    • Hein!!!
      On gagne ainsi du temps jusqu’au lancement de la campagne électorale et du vote du 28 Avril.
      A t-on besoin de faire Sciences-Po à Paris pour le comprendre ??? Je crois que non.
      Djobgenou est un fin politique, un stratège.
      La route est balisée pour un KO technique inédit.
      Je passais
      Le Plombier

      • Même dans vos rêves les plus abjects vous n’aurez jamais ça. Ici c’est le Benin. Allez demander a votre maitre lui même pourquoi subitement il change comme ça.

      • Celui là c’est un véritable plombier, la politique n’est pas votre spécialité,donc il n’est pas interdit de divaguer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom