Le Maroc et l’Algérie, c’est une histoire de je t’aime moi non plus. Voilà plusieurs années maintenant que les deux géants maghrébins se regardent en chien de faïence. Les relations diplomatiques entre les deux pays ont toujours été très tendu. Depuis de nombreuses semaines, l’Algérie est confrontée à une crise politique. Après avoir annoncé dans un premier temps son intention de briguer un 5e mandat à la tête de la présidence algérienne, Abdelaziz Bouteflika a fait machine arrière face au refus des algériens.

Loading...

Alors que Bouteflika était du côté de la Suisse pour des examens médicaux, il est rentré précipitamment dans son pays pour gérer la crise. Après avoir renoncé à son projet de 5e mandat, il mène des consultations à tous les niveaux pour faire baisser la tension. Et le Maroc dans tout ça, avec quel œil, le royaume chérifien voit la crise politique chez son voisin? Les premières autorités du pays se sont très peu exprimés sur la situation en Algérie.

Une mise au point qui se veut claire

Selon certains médias occidentaux et algériens, le Maroc agit discrètement dans l’ombre à travers des officines dans la situation de crise en Algérie. Le Maroc est aussi accusé de collusion avec la France pour interférer sur la crise algérienne.Ce samedi 16 mars, Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Maroc a vivement dénoncé les allégations faites à l’encontre de son pays.

Dans un communiqué, il a indiqué que le Maroc a décidé de ne pas s’ingérer dans le dossier algérien et d’expliquer par la suite, que le royaume chérifien n’a aucun intérêt à se mêler des affaires internes de l’Algérie. “la diplomatie marocaine dispose de canaux appropriés pour faire connaître ses positions qu’elle a toujours eu le courage d’assumer” Nasser Bourita rappelle également qu’aucun officiel marocain ne s’est exprimé sur la situation en Algérie avant de dénoncer les soupçons de collusion avec la France. ” Le Maroc rejette également avec force l’allégation mensongère de coordination avec d’autres pays, notamment la France, sur les événements en Algérie”

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom