Après les conclusions du rapport déposé par le procureur spécial Robert Mueller, sur des soupçons de collusion entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie en 2016, le gouvernement de Vladimir Vladimirovitch Poutine réaffirme son attachement à respecter la politique intérieure de chaque pays. Tout en mentionnant qu’il n’a pas eu connaissance du document dans son intégralité, le Kremlin a insisté sur le caractère infondé des accusations formulées. Ce rapport avait en effet totalement disculpé l’actuel locataire de la maison Blanche.

«Notre position de principe est connue…»

Pour le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov en face des hommes des médias, son pays n’a jamais aimé l’ingérence des autres pays dans ses affaires intérieures. Aussi a-t-il indiqué que la Russie ne saurait commettre un tel acte à l’endroit des Etats-Unis. «Mais notre position de principe (…) est connue: notre pays ne s’est jamais ingéré dans les affaires intérieures des autres pays, y compris des États-Unis» affirme Dmitri Peskov.

«Nous sommes catégoriquement contre l’ingérence des autres pays dans nos affaires intérieures» a insisté la Russie par ce biais. Rappelons que ce rapport a fait l’objet de beaucoup de polémiques. D’abord, Donald Trump, la principale personne visée avait remis en cause la crédibilité du procureur spécial à mener à bien cette enquête. Ensuite, c’est le tour des démocrates de demander que le rapport qui a abouti à la conclusion selon laquelle, il y aurait une absence d’éléments prouvant une entente entre Donald Trump et la Russie soit publiée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom