Le mariage des enfants serait en Afrique un problème récurrent d’après une étude régionale commanditée par la Banque Africaine de Développement. Et cela malgré les multiples campagnes de sensibilisation de diverses organisations d’aide à l’enfance. De nombreux facteurs tendraient à expliquer ce phénomène. Parmi  ces  facteurs,  figurent  la  pauvreté, l’inégalité entre les sexes, le poids de la tradition, l’insécurité, notamment au moment de conflits ; mais surtout l’accès limité à l’éducation et l’insuffisance de  cadres juridiques adéquats dans les États membres.

Loading...

Une fille de 13 ans comme ‘’épouse de rêve’’

Le fait serait certainement passé inaperçu n’eut été la vigilance et la grande conscience morale des internautes. Comme pour dire que de nouveaux paradigmes prennent place et que des changements de mentalités s’opèrent. Le fait  relaté par un organe de presse international, et qui se serait déroulé le 26 février passé dans une bourgade guinéenne, avait fait intervenir un jeune homme de 23 ans qui sur internet, avait crié en toute innocence, sa joie d’avoir pris femme.

Seulement « La fille de ses rêves » n’aurait que 13 ans ! La réponse fut immédiate de la part des internautes, et le jeune homme pris à partie et sévèrement critiqué aurait de lui-même renoncé à cette union. Le mariage aurait eu lieu

Quand la Loi se mêle au débat

Selon le média, notre mariée de 13 ans a pu voir sa famille et sa belle-famille interpellée, ainsi que l’imam ayant célébré le mariage ; car, la promise n’aurait pas l’âge minimum requis en Guinée, 17 ans pour les filles, pour s’engager dans un tel contrat social.  Cependant, selon Hadja Idrissa Bah présidente du Young Leaders Club, une organisation qui lutte contre le mariage forcé, le viol conjugal et les mutilations génitales en Guinée ; « De nombreuses petites filles sont forcées de se marier, en particulier dans la région de Labé, dans le Fouta ».

Les lois instaurant un âge minimum pour le mariage permettent de protéger les garçons et les filles du mariage à un âge où ils ne sont pas prêts avec des garanties adéquates pour s’assurer que le consentement parental ou d’autres exceptions ne soient pas utilisés pour forcer les filles à se marier. Le cas échéant, la rigueur de la loi s’impose.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Vous êtes prêt a baiser une fille de 13ans voir moins…vous etes souvent aussi prêt pour la devierger…Le monde pense aussi qu’une fille de 13 ans est assez mature pour servir de jouets sexuels pour des vicieux. Mais quand il s’agit de donner une fille de 13ans en mariage… Vous vous insurger contre cela…Dans quel monde sommes nous?
    Vous êtes tous malade y compris votre young club…je marierai les miennes avant cet âge et j’attends celui là qui viendras s’y opposé..

    • Commenter :Vous me faite peur chère guinéen.Déja un enfant de 13ans connais quoi pour que vous le laissez vivre déja la vie sexuelle.Je pleur a votre et a sa place.Le monde est assez grand pour qu’on se focalise deja sans avoir prit le temps de le reconnaitre,dans des idees qui ne permet pas si vite l’evolution de notre vie.Conseillé plus chère young club les jeunes guinéens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom