Le 24 mars prochain, les Ecureuils du Bénin reçoivent les Eperviers du Togo dans l’antre du stade de l’amitié de Cotonou.  On connaît déjà les 23 “rongeurs” convoqués par Michel Dussuyer pour affronter les “rapaces diurnes” de Lomé. Hier jeudi 14 mars, le français était devant la presse pour justifier ses choix. D’entrée, il assure que les joueurs convoqués sont  les meilleurs du moment, ceux qui vont emmener le pays à la phase finale de la coupe d’Afrique des nations, Egypte 2019.

De plus, tous ces footballeurs « retenus ont envie de participer à la prochaine Can » informe le technicien français. Les anciens qui ont vécu l’élimination de Bamako il y a quelques années sont décidé à se rendre au pays des pharaons de même que les nouveaux venus, ajoute t-il. L’homme reconnaît que la tâche ne sera pas facile contre une équipe du Togo qui dispose d’un « très grand atout offensif ». Cependant, assure-t-il, a déjà arraché un nul à Lomé contre les éperviers. Un bon résultat est donc possible à domicile selon le français.

Premier regroupement des écureuils lundi prochain

Notons que le 11 national jouera le 24 mars sans Stéphane Sessegnon, véritable dépositaire du jeu béninois. Cela n’inquiète pas outre mesure Michel Dussuyer qui promet de promouvoir un jeu collectif pour combler l’absence de Stéphane Sessegnon « puisqu’il n’y a pas un joueur qui a son niveau et qui pourrait valablement le remplacer ». Il pense que la victoire dépendra du mental des joueurs, de la générosité dans l’effort et le soutien du public sportif.

« Ceux qui seront au stade vont pousser l’équipe et ceux qui seront hors du stade vont faire ce qu’ils peuvent pour la victoire » assure Michel Dussuyer . Le premier regroupement des joueurs convoqués est prévu pour le lundi 18 mars.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire