L’Eglise Catholique n’en finit plus avec les scandales. Les révélations sur des cas d’abus sexuels sur mineur par des prélats, continuent de s’enchaîner. L’un des scandales les plus médiatiques fut celui qui a frappé le diocèse de Lyon. Le Cardinal Barbarin, qui est charge dudit diocèse, avait été accusé d’être resté inactif après avoir eu vent des faits de pédophilie, impliquant le père Bernard Preynat.

Loading...
Il ya quelques semaines, le Cardinal Barbarin avait été condamné devant le tribunal correctionnel de Lyon à 6 mois de prison avec sursis. Après l’annonce de sa condamnation, le Cardinal Barbarin avait exprimé sa volonté de présenter sa démission au Pape François.

Deux poids, deux mesures?

Le souverain Pontife avait alors décidé de refuser la démission du Cardinal Barbarin, estimant que ce dernier bénéficie toujours de la présomption d’innocence. Cependant, une récente décision du Vatican vient semer quelque peu le trouble. En effet, ce samedi, le saint-siège a annoncé que le pape François a accepté la démission du Cardinal chilien Riccardo Ezzati, ainsi que d’autres évêques chiliens qui avaient présenté leur démission en mai 2018. Ces hommes d’Eglise chiliens étaient notamment accusés d’abus sexuels. 

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom