Ancien numéro 3 du Vatican, George Pell est devenu mercredi, le plus haut responsable de l’Église à être reconnu coupable de viol sur mineur. Âgé de 77 ans, le cardinal australien vient d’être condamné à six ans de prison. De son côté, le Vatican a également ouvert une enquête interne, qui pourrait déboucher sur son exclusion définitive de l’Église.

C’est au mois de décembre dernier que le procès a débuté, du côté de Melbourne. Présidée par le juge Peter Kidd, l’audience a été particulièrement difficile et éprouvante pour tous les partis. Ce ne sera qu’au mois de février, pour des questions juridiques, que le cardinal Pell sera finalement reconnu coupable de pénétration sexuelle et d’attentats à la pudeur sur deux adolescents, âgés de 13 ans à l’époque des faits.

Une victime est décédée des suites d’une overdose

Au cours du rendu du verdict, le juge Kidd a d’ailleurs énuméré les détails sordides des crimes commis par le prélat, rappelant que ses actions avaient eu des répercussions inimaginables sur ces enfants. Marquées à vie, les victimes n’ont ainsi pas eu la vie qu’elles méritaient. D’ailleurs, l’une d’elles est décédée d’une overdose d’héroïne, après être tombée dans la consommation de drogues. Toutefois, le juge en charge de l’affaire a tenu à faire passer un message clair.

Au cours du verdict, celui-ci a ainsi rappelé qu’il n’était pas là pour juger l’Église catholique, mais bel et bien les faits d’un homme. « Vous ne devez pas servir de bouc émissaire » a-t-il ensuite lancé, fustigeant par la même occasion la « mentalité de meute » d’une partie de l’opinion qui souhaitait le voir au pilori. La justice elle, se doit d’être équitable et constante a-t-il ensuite continué, et ce, peu importe l’affaire jugée.

Une peine de sûreté de trois ans et huit mois

Sa peine de six ans elle, semble d’ailleurs légère aux yeux de certains internautes qui espéraient bien plus. Cependant, dû à son âge avancé et du fait qu’il ait mené « une vie irréprochable » selon le juge Peter Kidd, cette sentence a paru approprié aux yeux de la justice. Lui, qui risquait 50 ans de prison pour avoir agressé deux enfants, a également reçu une peine de sûreté de trois ans et huit mois. Assurant être innocent, il a toutefois décidé de faire appel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom