Encore“! Telle est la réaction de nombreux sénégalais après l’annonce faite par la Sénégalaise Des Eaux sur le prochain épisode de pénurie en eau à Dakar causée par une “fuite sur la conduite principale“. Sur une vidéo partagée par emedia quelques heures plus tôt on pouvait voir la fuite occasionnée par une machine d’une société de construction. La pénurie d’eau dans la capitale sénégalaise est devenue très fréquente.

Loading...

Fuite sur un tuyau principal

La SDE a annoncé il y a une heure sur sa page facebook la fuite enregistrée sur un des tuyaux principaux. Cette fuite est causée par une machine des entreprises du bâtiment “CGC” selon la société qui annonce une pénurie prochaine dans Dakar mais aussi dans les régions de Thies et Louga. Un incident similaire avait eu lieu en février dernier avec cette fois l’implication de la société LABOSOL/AGTS (spécialisée dans l’étude des sols). La SDE informe les usagers de la mise en place d’un réseau de camions citernes pour assurer le ravitaillement en eau ainsi que d’un numéro vert pour les consommateurs.

Un coup dur dans un contexte défavorable

Ces désagréments sont renforcés par la forte demande en eau de la région dakaroise qui avait rendue obligatoire la mise à niveau des installations de Keur Momar Sarr et Ngith en fin 2018 pour l’acheminement de l’eau du lac de Guiers à la capitale. L’Etat avait annoncé renforcer sa capacité par une unité de dessalement de l’eau de mer située sur la presqu’île. Cette dernière totalise 70% de la consommation urbaine et péri urbaine en eau potable. Cet incident vient s’ajouter aux nombreuses difficultés rencontrées par SDE qui fait face à SUEZ et VEOLIA pour remporter le nouvel appel d’offre de l’Etat sur l’exploitation de l’eau potable. Pour rappel, la sénégalaise des eaux a assuré ce rôle pendant vingt ans.

L’entreprise de construction CGC cause une fuite d’un tuyau principal de la SDE – 25 mars 2019
Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom