L’affaire R. Kelly prend de nouvelles tournures inattendues. Alors que la caution de la star a finalement été payée par une femme (admiratrice) du nom de Valencia P. Love , la presse américaine relaie une sordide histoire concernant cette dernière. Si l’on connaît son identité, on a cependant plusieurs zones d’ombre. Il y a quelques jours, des internautes se sont déchaînés contre un restaurant supposé appartenir à Mme Love.

Celle qui se décrit comme une amie du chanteur affirme cependant que l’argent de la caution ne lui appartenait pas. Tout en refusant de donner l’identité de la personne qui lui a remis l’argent pour la caution, elle a cependant soutenu que R. Kelly n’était pas un monstre et qu’il lui avait affirmé être innocent.

Alerte à la bombe dans une garderie

Après les insultes en ligne, c’est à une vraie menace qu’a dû faire face Valencia Love. Un ancien lieu de travail de cette dernière, une garderie pour enfants aurait reçu une alerte à la bombe. Dépêché sur les lieux, les forces de sécurité n’auraient rien trouvé. Les enquêtes se poursuivent pour savoir si l’alerte était liée à l’affaire R. Kelly ou non.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom