Les forces loyalistes au régime de Damas aidés de leurs alliés avaient annoncé il y a quelques semaines vouloir donner l’assaut ultime aux combattants de Daesh encore retranchés dans l’enclave de Baghouz. Depuis les combats allaient  bon train avec un regain d’acharnement de part er d’autre. Ce mardi, la presse internationale annonçait que de multiples combattants djihadistes et leurs familles auraient choisi de déposer les armes.

Une reddition en masse

Selon un organe de presse internationale, l’assaut de Baghouz devrait être la dernière ligne droite de la guerre en Syrie contre ‘’le Califat islamique’’. Après des semaines de siège et des pilonnages à l’arme lourde, un responsable du SDF, Mustafa Bali, aurait déclaré mardi sur Twitter que le nombre de membres de Daesh qui s’étaient rendus était passé à 3 000. « Une fois que nos forces auront confirmé que tous ceux qui veulent se rendre l’ont fait, les affrontements reprendront », ajoutait-il en prophétisant que, la défaite de DAESH était très proche.

Cependant et selon la presse arabe, pour  les USA aucun hauts responsables de Daesh ne se retrouverait à Baghouz ; Et que  la région très enclavée représenterait pendant longtemps une menace importante pour la sécurité de la région. Car depuis que le ‘’califat’’ a envahi la Syrie et de l’Irak voisin en 2014, ils auraient perdu tout leur territoire suite à diverses offensives en Syrie et en Irak, à l’exception de leur dernier campement à Baghouz.

En outre ce lundi,  avant l’annonce des SDF, par une vidéo en ligne les djihadistes disaient notamment ; « nous avions des milliers de kilomètres et maintenant il ne nous reste que quelques kilomètres, qu’on dit que nous avons perdu ; mais la norme de jugement de Dieu est différente(…) Les combats ne sont pas terminés »

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire