Ce Mardi, des agences de presse annonçaient que les Forces démocratiques syriennes (FDS) auraient pris le contrôle du dernier bastion tenu par l’EI après que des centaines de militants se soient rendus du jour au lendemain. Une avancée majeure, vers la victoire mais peut-être pas encore la défaite totale du groupe de Baghouz, le dernier village détenu par l’Etat islamique en Syrie. Cependant Le président américain, cartes en main annonçait lui ce mercredi que le califat sera défait dans la soirée.

Loading...

‘’Le Califat sera détruit ce soir….’’

Fort du succès des FDS, les milices syriennes soutenu par les USA ; le président américain Donald Trump, ce mercredi, devant un parterre de journalistes réunis pour la circonstance à Lima dans le décor très suggestif de l’usine d’assemblage de l’armée dans l’Ohio ; annonçait encore une fois la défaite de l’Etat islamique. Alors qu’un journaliste lui demandait s’il avait inversé sa politique concernant la Syrie ; Donald Trump très théâtral avait sorti une carte de la Syrie. Ou plutôt deux, l’une au dessus de l’autre. La première représentant le pays avec des régions entières en rouge et l’autre avec les mêmes régions mais avec seulement un tout petit point rouge pointé sur la région de Baghouz.

Trump avait déjà annoncé la défaite du groupe, et ordonné le retrait des troupes américaines de Syrie. Mais ce départ précipité, comme on devait s’y attendre avait entraîné comme un réveil des cellules dormantes de l’organisation terroriste et depuis les combats avaient repris de plus belle. Toutefois, selon la presse internationale, en l’absence de signes de combats mercredi, la bataille de longue haleine pour reprendre le dernier poste du groupe dans l’est de la Syrie semble être sur le point de voir son épilogue.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom