Le massacre de Christchurch a suscité en Nouvelle Zélande une vague d’émotions en même temps qu’un formidable élan de solidarité. Les néo-zélandais, partout dans l’archipel, ont tenu à témoigner leur soutien à la communauté musulmane visée par l’extrémiste suprémaciste australien. Ce vendredi, tous les néo-zélandais ont tenu à accompagner les fidèles musulmans dans leur prière du jour. Ceci pour rendre hommage aux cinquante personnes tuées dans le massacre et apporter leur soutien à la communauté musulmane.

Un recueillement de deux minutes devant la mosquée al-Nour

La Nouvelle Zélande est à l’heure musulmane, serait-on tenté de dire. Ce vendredi, les néo-zélandais se sont donnés rendez-vous dans le parc en face de la mosquée al-Nour où avait eu lieu le massacre de la semaine dernière. L’appel à la prière a été entendu par de nombreux néo-zélandais, toutes confessions religieuses confondues. Deux minutes de silence ont été observées en souvenir des morts de la semaine dernière.

La Première ministre Jacinda Ardern a tenu à prendre part personnellement à ce recueillement en face de la mosquée al-Nour. Gamal Fouda, imam de la mosquée al-Nour a mis l’accent sur l’union sacrée du pays et la grande mobilisation des néo-zélandais contre l’extrémisme. Les néo-zélandais ont tenu à s’afficher publiquement aux côtés de leurs frères musulmans à la fin de la prière avec des séances photos et des témoignages de solidarité très émouvants.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom