Photo : The Independant

Le Venezuela n’en finit plus de s’enfoncer dans la crise. Cela fait plusieurs mois maintenant que ce pays d’Amérique du Sud est plongé dans l’une des plus graves crises de son histoire. Le pays vit dans une profonde instabilité à tous les niveaux. Sur le plan économique et social, la situation est plus que désastreuse. De nombreux Vénézuéliens ont quitté leur pays pour aller dans les pays voisins, dans l’optique d’y trouver des conditions de vie meilleure.

Sur le plan politique, Nicolas Maduro et Juan Guaido se livrent une bataille sans merci. Pour le moment, les deux hommes ne sont pas prêts de se retrouver autour d’une table de négociation. Ils ont des points de vue diamétralement opposés, Juan Guaido demande le départ pur et simple de l’homme fort de Caracas alors que Maduro ne veut pas entendre parler d’un départ de la présidence.

Maduro se dit prêt à réagir

Le président autoproclamé Guaido bénéficie du soutien d’une large partie de la communauté internationale et notamment des Etats-Unis. Washington a pris une série de mesures contre le régime de Caracas afin de l’asphyxier. Le successeur d’Hugo Chavez refuse de courber l’échine et s’accroche à son pouvoir. Ce samedi, Nicolas Maduro a affirmé devant ses sympathisants, avoir déjoué un projet d’assassinat à son encontre, fomenter par le président autoproclamé, Juan Guaido.

Maduro a indiqué qu’il n’hésiterait pas à envoyer en prison, les présumés auteurs du complot. Jorge Rodriguez, le ministre de l’information du régime Maduro a notifié qu’il a des preuves qui montrent que des tueurs ont été recrutés dans des pays comme le Salvador, le Guatemala, le Honduras, dans le but de mener des assassinats ciblés et des sabotages.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom