Julian Assange n’est plus un homme libre. Le fondateur de Wikileaks a été arrêté par Scotland Yard ce jeudi vers 11h00. Depuis 7 ans, il s’était réfugié dans l’ambassade équatorienne de Londres pour échapper à un mandat d’arrêt international lancé par les américains suite à la divulgation de données sensibles par son Ong Wikileaks fondé en 2006. Wikileaks a publié sur son site plus de 10 millions de messages mettant en cause les services secrets américains et d’autres structures sensibles.

Julian Assange perd son statut de réfugié et sa nationalité équatorienne

L’ambassade équatorienne à Londres avait toujours été un refuge sûr pour l’activiste. Mais la donne a changé depuis quelques jours. En vertu du droit international, Julian Assange était intouchable en tant que réfugié au sein de l’ambassade équatorienne. Il bénéficiait aussi de la nationalité équatorienne depuis 2017. Mais Quito a retiré à l’activiste australien son statut d’asile politique car celui-ci ne respecterait pas le protocole imposé par l’ambassade. De même, Assange a été déchu de sa nationalité équatorienne. Dès lors, le mandat d’amener pouvait lui être appliqué même à l’intérieur de l’ambassade. C’est d’ailleurs au sein de la représentation équatorienne que Julian Assange a été arrêté. Âgé de 47 ans, il a été sorti de l’ambassade tout barbu et avec une importante chevelure blanche.

La “remise” de Julian Assange aux autorités britanniques jugée illégale et injuste

Même si Quito se défend d’avoir agi en toute souveraineté, le site Wikileaks estime que la révocation de l’asile politique de Julian Assange est « illégale ». Cette révocation serait une violation flagrante du droit international. Même son de cloche de la part de l’ex-président équatorien Rafael Correa qui qualifie son successeur de « traître » et estime que la vie de Julian Assange est en danger. La Russie enfin a accusé Londres de faire obstacle à la liberté. Julian Assange sera jugé à Londres, mais pourrait aussi être extradé aux Etats-Unis où un mandat d’arrêt a aussi été lancé contre lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom