Le Qatar ne voit pas d’un bon œil l’offensive de Khalifa Haftar contre Tripoli. Le ministre des affaires étrangères de l’émirat accuse le maréchal de mettre en péril les efforts consentis par la communauté internationale pour régler la crise qui secoue le pays. « Les agissements des milices militaires sous le commandement d’Haftar en Libye entravent en premier lieu les efforts internationaux visant à asseoir un dialogue national libyen » a écrit Cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani , sur son  compte twitter.

Loading...

Prendre conscience des “dangers de cette escalade militaire”

Il a par ailleurs souhaité que les « mains agitatrices » prennent conscience des « dangers de cette escalade militaire ». Pour lui, il faut placer l’intérêt du peuple libyen au-dessus de toute considération.  Pendant que le Qatar accuse les hommes du maréchal Haftar, ces derniers poursuivent leur marche sur Tripoli. L’aéroport international de la capitale est sous leur contrôle depuis le 05 avril dernier.

Les combats se poursuivent dans la banlieue de Tripoli. Le maréchal Haftar ne fait plus mystère de ses intentions. Il veut déloger Fayez el-Sarraj, le chef du Gouvernement d’Union Nationale qui bénéficie du soutien de la communauté internationale.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom