Les troupes de Boko Haram ont été mises en déroute au Nigeria et au Niger ces deux derniers jours. Ces insurgés de la secte islamiste ont régulièrement terrorisé les habitants de la région du Lac Tchad qui concentrent une partie du Niger, du Nigéria, du Cameroun et du Tchad. Mais les militaires des régions concernées infligent de plus en plus de cuisantes défaites aux éléments de la secte islamiste. Cette semaine, des terroristes de Boko Haram ont été sérieusement éprouvés par les soldats anti-Boko Haram du Nigéria et du Niger.

De lourdes pertes pour Boko Haram à Damaturu

C’est à Damaturu au Nigéria que les éléments de Boko Haram ont subi un sérieux revers de la part des soldats. Les terroristes avaient prévu de porter une attaque sur la capitale de l’Etat de Yobé cette semaine. Mais ils sont tombés dans une embuscade à Maisandari non loin de Damaturu le mardi soir et ont subi de lourdes pertes humaines et matérielles. De nombreux terroristes ont perdu la vie ou ont été blessés. D’importants équipements militaires dont deux camions de pistolets, deux canons anti-aériens, un millier de cartouches etc. ont été récupérés par les soldats.

La débâcle de Djiffa

Au Niger voisin, c’est le camp de la Gendarmerie nationale de Djiffa qui a été pris pour cible par les assaillants de la Nébuleuse. Cette localité frontalière avec le Nigéria a souvent été attaquée par les islamistes. Et cette fois encore, la riposte des militaires a été foudroyante. Les islamistes ont dû prendre la poudre d’escampette. Certains ont été tués. D’autres se sont dispersés dans la ville.

Deux d’entre eux ont trouvé refuge dans la maison d’un gendarme, prenant sa famille en otage. Les militaires ont pu exfiltrer la famille et tuer les assaillants. Le bilan de cette attaque terroriste est de 2 morts et 5 blessés du côté des militaires. Les pertes sont importantes du côté des assaillants. On voit donc une nette reprise des attaques terroristes dans cette zone de l’Afrique. Espérons que les forces militaires soient toujours à la hauteur.    

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom