Au Nigeria, un policier qui n’était pas en permanence a été tué par des personnes qui célébraient la Pâques après que ce dernier ait foncé sur un groupe d’individus à bord de son véhicule. Sur le coup, ce dernier tuera huit personnes et en blessera très sérieusement une trentaine d’autres.

Loading...

C’est du côté de Gombe, que dimanche soir, un représentant des forces de l’ordre s’est mis à rouler en direction d’un groupe de fidèles, réunis afin de célébrer la Pâques, cette fête chrétienne. Il renversera plusieurs dizaines de croyants, en tuant huit sur le coup. Il sera ensuite pris à partie par la foule, choquée et en colère. Son collègue, un paramilitaire, a également été assassiné par les fidèles réunis en ce jour saint. Les principaux visés eux, étaient des enfants. Sur les dix victimes annoncées, huit sont relativement jeunes.

La foule bloquait la route, le policier craque

Les blessés eux, sont actuellement pris en charge à l’hôpital. Une information directement confirmée par Mary Mallum, porte-parole de la police locale. Dans les faits, la situation, plutôt calme, aurait très vite dégénéré après qu’une altercation ait éclaté entre les croyants et le policier, ce dernier accusant la foule de bloquer la route. Les enfants eux, s’écarteront afin de le laisser passer au bout de quelques instants. Le policier lui, reprendra la route, mais, de rage, se retournera et foncera sur toutes les personnes présentes. Interrogé à ce sujet, Isaac Kwadang, responsable d’un groupe de catéchisme l’assure par ailleurs, « il l’a fait en connaissance de cause ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom