L’image a fait le tour du monde. Le selfie de ce garde d’un parc naturel avec deux gorilles qui ont réellement pris la pose. Cette photo a révélé au monde la grande complicité qui existait entre les gardes des parcs  naturels en République démocratique du Congo et les primates qui vivent en ces lieux. Mais quelques jours après le buzz, les rangers du Kivu sont en deuil.

Loading...

Une attaque des pygmées

Un ranger du Kivu a trouvé la mort mercredi dans une attaque des pygmées d’un village voisin du parc national de Kahuzi-Biega. Les pygmées réagissaient à la mort par balle de l’un des leurs mardi soir. Ce meurtre dont les auteurs sont inconnus à cette date a révolté les pygmées qui s’en sont pris à deux rangers du parc national qu’ils ont carrément lapidés.

Grièvement blessés, les deux rangers ont été transportés à l’hôpital où l’un d’eux a rendu l’âme. Ceci montre à quel point les tensions restent vivent entre les rangers qui travaillent à prendre soin des animaux de ces parcs et les pygmées qui estiment toujours être les propriétaires de cet habitat duquel ils ont été chassés pour créer le parc. Cette rancœur exacerbée par la mort d’un des leurs a causé la mort de ce brave travailleur, ce héros anonyme.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom