Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Cette célèbre assertion se confirme à nouveau au Venezuela. Une enquête réalisée par la chaîne de télévision amércaine CNN, révèle en effet que le trafic des produits prohibés tels que la cocaïne a connu un essor remarquable dans ce pays sécoué par une crise politique depuis quelques mois. Il ressort de cette investigation journalistique que ce phénomène se ferait avec l‘accord des forces de défenses et de sécurité du pays.

240 tonnes de drogues

De cette enquête, on peut retenir que le taux de trafic de drogue en direction des Etats-Unis a augmenté de moitié par rapport à l‘année 2018. Au total, 240 tonnes de ce produits a transité par la Colombie et le Venezuela. Selon la description faite par CNN, ce trafic se fait sur une certaine organisation. La drogue prend dans un premier temps par des voies terrestres et ensuite par celles aériennes pour atteindre sa destination finale.

Quand le produit quitte la frontière du Venezuela, il est transporté par les militaires vénézuéliens avant d‘être transporté par avion au Honduras, soit en plein milieu des Caraïbes pour ensuite être acheminé aux Etats-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom