« Ils ont tiré sur mon bébé qui dormait pendant que j’étais à la cuisine ». Cette déclaration de la mère du bébé tué fait froid dans le dos. Celle-ci accuse des militaires d’avoir forcé sa porte et tiré sur son bébé à bout portant. Une exécution pure et simple du nourrisson à l’en croire. Des photos et vidéos montrent le bébé ensanglanté. L’armée n’a pas officiellement réagi après les accusations de la mère mais selon une source proche des forces de sécurité, ce serait “une balle perdue” qui aurait causé la mort du nourisson.

Loading...

Indignation générale

La mort du nourrisson de 4 mois a soulevé une vague d’indignation dans la partie anglophone du pays. Akere Muna, avocat de renom anglophone, est très remonté contre la mort de l’innocent enfant. Sur son compte Twitter, il s’interroge : « Tirer sur un bébé de quatre mois a-t-il un sens ? » Puis il déclare : « Un bébé est condamné à la peine capitale pour une vie non encore vécue. Tout simplement barbare ! »

Cette situation est le résultat du conflit qui est en cours au Nord-ouest et au Sud-ouest du pays où l’armée est aux prises à des groupes armés séparatistes. L’armée est souvent accusée d’exactions sur les civils non armés. Plus d’un demi-million de personnes ont fui les zones de combats et près de 2.000 personnes sont tombées dans les affrontements.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom