Dans l’optique de constituer une base de données des potentiels enseignants de la maternelle jusqu’au supérieur, le gouvernement béninois organise ce samedi  un test d’aptitude au métier d’enseignant à ceux qui aspirent à une carrière dans cette profession. Des jeunes et autres qui rêvent de carrière dans les enseignements maternelle, primaire et secondaire subissent depuis ce matin un test d’aptitude au métier d’enseignant. Ils sont 22 248 candidats qui planchent dans différentes épreuves selon l’ordre d’enseignement.

Il s’agit des détenteurs des diplômes de baccalauréat (pour l’enseignement primaire), de la licence dans une matière enseignée (pour ceux du premier cycle du secondaire) et d’une maîtrise ou d’un master 2 dans une discipline enseignée (pour ceux du second cycle du secondaire). 22 248 candidats composent dans le sous-secteur de l’enseignement primaire, 11 221 pour le secondaire premier cycle et 5 680 pour le secondaire second cycle.

Les candidats sont répartis dans 46 centres de composition. Les candidats pour l’enseignement primaire composent dans deux épreuves qui sont la communication écrite et les mathématiques. Ceux du secondaire planchent dans l’épreuve de culture générale et une épreuve de spécialité selon le degré. Ce test d’aptitude n’est pas un recrutement. Il va permettre au gouvernement d’avoir une base de données des personnes ayant des aptitudes pour enseigner dans les écoles et collèges du Bénin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom