Après que la Cour constitutionnelle ait statué sur le recours en invalidation du siège de Worou Marcellin Aka, le candidat du Bloc républicain de la 10è circonscription électorale Benoît Dègla retrouve son siège à l’Assemblée nationale du Bénin. Intervenant sur Frisson radio ce matin, il a exprimé sa joie.

Loading...

L’ancien ministre de Boni Yayi a indiqué qu’il s’attendait beaucoup à cela. Benoît Dègla fait remarquer que «si vous écoutez bien la Cour dans les éléments dont elle a fait mention, il s’agit d’une institution qui a retenu par devers elle une cantine dans laquelle les résultats m’étaient favorables». Il était donc confiant que la Cour allait le rétablir dans ses droits. Et au lendemain de la décision de la Cour constitutionnelle, il informe que les populations de Glazoué, de Savè, de Ouèssè et lui sont heureux aujourd’hui. Parce que «nous avions été convaincus que nous avions gagnés». Et pour l’heure, il n’est pas «pressé d’aller à l’Assemblée nationale». Il attend que l’Assemblée l’y invite «parce qu’il y toute une procédure».

«J’ai été torturé moralement pendant plusieurs jours et je dois rester solidaire avec mes frères pour partager ces instants de bonheur avec  mes populations d’abord», ajoute-t-il. Benoît Dègla attend donc les jours à venir pour se présenter au parlement où il va s’atteler à accomplir les missions qui sont les siennes. Et déjà, il promet de «veiller à ce que les intérêts de ma localité soient protégés avec détermination et engagement».

Avec son retour au parlement, le Bloc républicain totalise désormais 37 sièges contre 46 pour l’Union progressiste.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. «J’ai été torturé moralement pendant plusieurs jours et je dois rester solidaire avec mes frères pour partager ces instants de bonheur avec mes populations d’abord», voila qui est clair. Vous vous entendez j’espère. Cette même torture, le peuple, les parties écartés exprès par votre mentor la subissent. Vous ne pensez qu’a vous seuls. Heureusement pour vous que vous avez refusé la competition et votre mentor vous a nommé simplement. Autrement dit c’était un AVC qui vous attendait. Dieu a le dernier mot.

  2. Non, mais vraiment incroyable! ce _____ revient, là c’est foutu. Il a recruté des _____ dans la police, ____ des espaces publics de l’école de police etc

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom