Les choses vont très vite à l’Assemblée nationale du Bénin. Après l’installation des nouveaux députés et l’élection du bureau du parlement, les cinq commissions techniques permanentes de l’Assemblée nationale ont été constituées hier mardi 21 mai 2019 à l’hémicycle.

L’Up arrache trois des cinq postes

Barthélémy Kassa prend la tête de la commission du plan. La présidence de la Commission de la défense et des relations extérieures revient à Rachidi Gbadamassi, l’ancien maire de la ville de Parakou. Orden Alladatin remplace l’ex député Agbéléssessi à la tête de la commission des lois. Aké Natondé et Gérard Gbénonchi s’emparent respectivement de la commission de l’éducation et celle des finances.

On remarque qu’il n’y a aucun nouveau député à la tête de ces cinq commissions permanentes de l’Assemblée nationale. L’union progressiste, majoritaire au palais des gouverneurs, prend le contrôle de trois des cinq commissions. Avec la formation des cinq commissions, la 8e législature de l’Assemblée nationale pourra désormais jouer le rôle constitutionnel qui est le sien.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. L’image achevée de ce parlement illégitime se voit dans ces designations
    * Gbadamassi elu on ne sait comment
    * Kassa, Mr PPEA
    * Alladatin qui ne pouvait pas etre elu chef de quartier avant que l’UN ne serve de marche pied au club de Djogbenou
    * Akonde, un specimen de la transhumance, ceux la que Soglo appelle p…

    Ca dit tout et confirme l’illegitimite de ce parlement :

  2. Mettez-vous au travail.
    Le chantier est énorme.
    Bon courage
    Ils vont en souffrir mais ils ne peuvent rien faire
    Le Bénin 🇧🇯 gagnant
    Je passais
    Le Plombier

  3. Vrai désert de compétence. Mais, il n’y a plus de magistrat ____, non? Excusez-moi si je ne suis pas compétent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom