Les préparatifs pour la première édition des Rencontres internationales du livre du Bénin –Beninlivres– vont à grand pas notamment en ce qui concerne les prix. Pour le Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin qui va récompenser le meilleur écrivain africain, les finalistes sont connus, de même que le jury.

Loading...
Un grand homme des littératures Africaines et Francophones pour présider le jury final du Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin du meilleur écrivain africain francophone. Le professeur Adrien Huannou accepte conduire l’équipe qui va évaluer les œuvres et décerner la plus grande distinction aux Rencontres internationales du livre du Bénin –Beninlivres-.

Le spécialiste en gestion de l’édition et diffusion du livre, expert du CAMES et membre de ses Comités Consultants Internationaux depuis 1984, a donné son approbation suite à une rencontre avec le comité d’organisation de la première édition de cette biennale du livre africain qui aura lieu du 26 au 28 septembre 2019 au Bénin.

10 œuvres, 10 auteurs, 5 pays en lice

Ecrivain et critique littéraire, professeur Adrien Huannou aura, avec les autres jurés, à examiner 10 ouvrages finalistes de différents auteurs du Bénin, du Sénégal, du Burkina Faso, du Congo Brazzaville et de la France. En lice pour cette finale, l’écrivain congolais Exaucé Elvin Ngaba Nsilou avec son roman «Un temps pour toute chose» ; le sénégalais Seydi Sow auteur du roman «Nethio, Douceurs Et Merveilles Du Mballax»; André-Marie Gbenou du Bénin avec son roman «Achou, l’amour empoisonné».

Sont aussi finalistes, Estache Agoumkpé (Bénin/France) auteur de l’essai «Béhanzin, le panthéon africain de la résistance» ; Lobé Ndiaye du Sénégal et ses compatriotes Alioune Badara Beye et Amadou Lamine Ba avec respectivement «Une perle en éclats», «La tragédie du Damel Macodou» et «Murmure de la mémoire».

Gildas Ounsou du Bénin, Denis-Ghislain Mbessa du Burkina Faso et Gaëtan Ngoua ont eu aussi leur place à la finale du Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin grâce à «Au couvent chrétien», «Les Rongeurs de troncs» et «À la cueillette des voies lactées» respectivement.

Le nom du lauréat sera dévoilé samedi 28 septembre 2019 au cours de la cérémonie de clôture de la biennale puis s’en suivra immédiatement la distinction de celui-ci, informe le comité d’organisation. Notons qu’outre le Grand Prix littéraire Dada Gbêhanzin, Beninlivres décernera d’autres trophées. Il s’agit du Prix du meilleur éditeur africain, Prix Laha du jeune romancier du Bénin et du Prix de la jeune femme du livre africain.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom