Dans un communiqué publié sur son site officiel, le gouvernement béninois a rendu hommage à Fiacre Gbédji, le guide des deux touristes français enlevés dans le parc de la Pendjari. “Guide touristique depuis une dizaine d’années, Fiacre Gbédji-Oba est mort en martyr pendant qu’il accompagnait deux touristes à la découverte du parc de la Pendjari. Le gouvernement et le peuple béninois rendent un hommage mérité à sa mémoire” renseigne la note.

Une messe en son honneur à Natitingou

Outre le gouvernement, les amis du disparu vont aussi lui rendre hommage ce mardi 14 mai à Natitingou en présence des enfants d’un orphelinat dans lequel il travaillait. Il y aura également une messe en son honneur dans la même ville, informe Mathieu , un guide du parc et ami de Fiacre Gbédji. Avant sa disparition, le guide béninois était le secrétaire général de l’Union des Guides et Transporteurs de Touristes de la Pendjari.

Une union au sein de laquelle on retrouve près de 80 guides intervenant sur les sites touristiques du Nord-Bénin. Fiacre Gbédji était également membre de “Ile de paix” une Ong Belge intervenant dans le domaine du tourisme dans la sous-région.

4 Commentaires

  1. Je reconnais que la Gouvernement aurait dû lui rendre hommage plus tôt. Mais mieux vaut tard que jamais avec la sobriété qui sied.
    Surtout plus les pratiques éhontées de Yayi Boni qui obervait des minutes de silence à chaque Conseil des Ministres en mémoire notamment de ….la nièce du cousin de l’épouse du Directeur des Affaires Sociales du Département du Plateau, décédée le …à ..

  2. Pas une messe en son honneur mais une messe en sa mémoire.
    C’est tout au moins quelque chose que le silence plat qui planait et frisait la rupture du sentiment nationaliste

  3. Service minimum… Enfin

    Je ne fais pas dans la critique systématique, mais pourquoi si tard, pourquoi si peu ?.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom