Certains propos tenus par Olusegun Obasanjo, l’ancien président de la République Fédérale du Nigéria ont amené Sule Lamido, ancien gouverneur de l’État de Jigawa à réagir. Cet homme politique nigérian, membre du Parti Démocratique Populaire (PDP), une formation politique opposée aux actions de Buhari invite l’ex chef d’état à ne pas céder au fanatisme religieux. Il a notamment martelé qu’il ne faudrait que la déception rencontrée avec la gouvernance de Buhari le transforme en « fanatique ».

« Ne laissez pas votre déception vous transformer en fanatique… »

« S’il vous plaît monsieur, ne vous transformer pas en fanatique parce que vous êtes déçu de la gestion du président en exercice» a déclaré Sule Lamido. Il faut dire que l’ancien gouverneur de l’État de Jigawa est de la même ethnie que l’actuel président nigérian. Il a appelé l’ex chef d’Etat à ne pas déplacer les maux qui minent le pays sur le terrain religieux ou ethnique. Selon les propos de Olusegun Obasanjo relayés par SaharaReporters, le site d’informations nigérian basé à New-York, l’ancien président avait imputé la responsabilité de certains maux à l’ethnie du président au cours d’un office religieux dans une église du pays.

Pour lui, les phénomènes Boko Haram et des éleveurs de bétail sont dus à « la fulanisation de l’Afrique occidentale, l’islamisation et les crimes mondiaux organisés de trafic humain, le blanchiment d’argent, le trafic de drogue, le trafic des armes, les mines illégales et le changement de régime ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom