Un documentaire, qui fait le buzz. En effet, c’est sur Youtube qu’un film a récemment été mis en ligne. Long de deux heures, celui-ci revient sur les soupçons de pédophilie au sein de l’Église catholique. Dans un pays très porté sur la religion, le film a fait l’effet d’une bombe. Résultat, ce sont 12,7 millions de vues qui ont été comptabilisées en l’espace de quelques jours.

Une audience incroyable pour la Pologne, qui a poussé le gouvernement a vite réagir. Mateusz Morawiecki, Premier ministre, a ainsi confirmé que l’exécutif allait prendre de nouvelles mesures afin de punir ces actes. Ainsi, la peine de prison pour viol, pourrait doubler et passer de 15 ans de réclusion à 30 ans. Le projet de loi lui, ne devrait pas avoir énormément de mal à passer le cap du Parlement, le gouvernement disposant de la majorité absolue et pourrait donc vite entrer en vigueur. Enfin, l’âge minimum de consentement pourrait passer de 15 à 16 ans.

Le gouvernement décide de vite réagir

Le film lui, aura également permis de remettre en lumière certaines affaires de pédophilie qui n’ont pas été prise en compte par la justice. Là encore, le gouvernement a confirmé que ces dernières seront étudiées avec attention. “La pédophilie a été traitée par notre système judiciaire de façon trop modérée“, a avoué le Premier ministre polonais. Le long-métrage, outre les absences de la  justice, remet également en cause la hiérarchie épiscopale, accusée d’avoir tout fait pour qu’aucunes sanctions ne soient imposées aux prêtes ayant supposément commis des actes répréhensibles. 

Un film aux répercussions politiques ?

Filmé en caméra cachée, le projet signé Tomasz Sekielski, intitulé “Seulement, ne le dis à personne“, met en scène des prêtres très âgés demandant pardon, ainsi que certaines victimes ayant accepté de témoigner. Un film qui pourrait également avoir des répercussions politiques, à une quinzaine de jours des Européennes, puisque le PiS, parti au pouvoir depuis 2015, est relativement proche de l’Église. En effet, même si la réaction du gouvernement a été très rapide, les polonais pourraient décidé de sanctionner un parti un peu trop protecteur des intérêts de l’Église. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom