Depuis quelques jours, la communauté scientifique est agitée depuis une découverte extraordinaire. En effet, un oiseau qui a disparu il y a 136000 ans a fait sa réapparition dans son habitat originel de l’atoll des Seychelles, situé dans l’océan Indien. L’homme n’a pas fini d’apprendre de mère nature et elle vient de démontrer que notre espèce a encore beaucoup à apprendre.

Il y a donc 136.000 ans, le râle de cuvier, un oiseau de la taille d’un poulet et au plumage couleur noisette s’éteignait sur les îles d’Aldabra. L’habitat naturel de l’oiseau était alors totalement submergé par les eaux. Au fil des années, le niveaux de l’eau a baissé et l’atoll a fait sa réapparition à la surface. C’est alors qu’un phénomène incroyable se produisit. En effet, le râle de Cuvier qui s’était éteint est réapparu sur son habitat.

Des fossiles révèlent de nombreux faits

Chose encore plus troublante, les scientifiques ont démontré que l’oiseau ne pouvait pas voler donc il était impossible pour lui de migrer hors de son habitat. Des chercheurs ont étudié les fossiles de l’oiseau pour tenter de percer le secret de ce miracle de la nature, un phénomène extrêmement rare appelé évolution itérative ou répétitive.

Ces scientifiques ont tiré les conclusions suivantes: ” Ces fossiles sont la preuve irréfutable qu’un ancêtre de la famille des rallidés, probablement venant de Madagascar, a colonisé à deux reprises l’atoll. Et il a perdu sa capacité à voler par deux fois car il n’a aucun prédateur dans son habitat.”

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom