Luca Zidane, privilégié par son père ? Selon certains observateurs, la réponse serait oui. En effet, l’actuel entraîneur du club madrilène est accusé de mettre son fils en avant et de pousser pour que ce dernier soit considéré comme le numéro 2 la saison prochaine. Une situation qui l’agace énormément. En conférence de presse, Zizou s’est d’ailleurs montré menaçant, assurant qu’il était prêt à partir s’il n’était pas libre de ses choix.

Loading...

La saison 2018-2019 semble être bien trop longue pour le club madrilène. Outre une piètre élimination en ligue des champions face à l’Ajax d’Amsterdam et une troisième place assurée en championnat, le club entraîné par Zidane connaît désormais une vive polémique en interne. En effet, la presse espagnole a parlé d’un possible départ de Keylor Navas, second portier du club, sous contrat jusqu’en 2020, afin de faire place à Luca Zidane. Le choix du coach se serait en effet porté sur son fils, alors que l’état-major du club lui, préférerait voir l’Ukrainien Andriy Luniin.

Zidane, prêt à partir ?

Interrogé en conférence de presse à ce sujet, Zidane a assuré qu’il resterait maître de ses choix. “Et si je ne peux pas faire ce que je veux avec mon équipe, je partirai, c’est sûr” a-t-il continué, ajoutant que pour le moment, absolument, rien n’était fait. En effet, Keylor est toujours son contrat et n’a signé dans aucun autre club. En outre, ZZ a défendu son fils qui, selon ses dires, fait le job. Toutefois, en trois apparitions en équipe première, ce dernier n’a jamais franchement donné entière satisfaction. Âgé de 21 ans, le jeune homme se retrouve donc au cœur d’une improbable polémique, lui mettant encore plus la pression.

Zidane loue le talent de son fils

Une situation à laquelle il a toutefois été préparé par son père. En effet, dès son plus jeune âge, Luca Zidane a été mis en garde par son père qui lui a avoué que ses moindres faits et gestes sur les terrains, seraient scrutés, commentés. À Madrid depuis ses jeunes années, Luca a ainsi gravi les échelons uns à uns afin de se retrouver au sein du groupe professionnel. “Mais il n’est pas dans l’équipe parce que c’est mon fils” assure le coach français, soucieux d’éviter un grand déballage et surtout, une transition vers la saison prochaine, plus pénible que prévue.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom