La situation est-elle en train de tourner en faveur du chinois Huawei? Après l’annonce de la suspension spectaculaire de l’un des plus importants fabricants de smartphone du moment, Google semble peser le pour et le contre de cette décision. Pour rappel, dans la guerre commerciale qui oppose les USA à la Chine, Donald Trump avait décidé de forcer le géant Google a rompre l’alliance qui le lie au chinois Huawei.

Ainsi ce dernier s’est vu interdire l’accès au Play Store jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui semble avoir forcé le groupe chinois à penser de plus en plus à son autonomie tout en conservant une de ses forces: Android.

La sécurité d’Android menacé ?

Il y a quelques jours, les officiels de Huawei ont annoncé l’accélération de la mise en place de leur propre système d’exploitation basé sur Android AOSP (version libre). Une situation qui permettrait aux prochains smartphones de conserver la possibilité d’installer des applications android tout en utilisant une boutique indépendante.
Toute chose qui alarme Google pour qui la non-utilisation de ses services menace la sécurité du système d’exploitation qui pourrait être facilement piratée et ainsi menace directement la sécurité des USA.

Un volet non évalué par l’administration Trump que Google tente de convaincre. Le président américain se laissera-t-il convaincre par cette argumentation. Rien n’est pour le moment sûr. Rappelons que le président américain a, à de nombreuses reprises usé de cette méthode de passage en force pour obtenir ce qu’il voulait. Dernier exemple en date : la pression mise sur le Mexique qui a permis aux USA d’obtenir une régulation de l’immigration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom