Préoccupé par la santé des populations, le ministre Hounkpatin entretient toujours la veille. Depuis vendredi dernier, le ministre de la santé Benjamin Hounkpation a sorti des communiqués à diffuser sur la télévision nationale pour sensibiliser les populations sur la maladie virale dite de la dengue.

Loading...

Dans un premier message, le ministre renseigne que la «dengue est une maladie qui sévit chez nous». Selon le ministre, elle est dangereuse et tue très rapidement lorsqu’on prend certains médicaments, notamment des anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’aspirine, l’ibuprofène, le diclofénac. Ensuite, le ministre à travers un deuxième message, énumère les symptômes de cette maladie aux populations. Il explique que la «dengue est transmise par les piqûres de moustiques».  Cette maladie se manifeste par la fièvre suivie de courbatures, maux de tête ou de ventre, vomissements simples ou avec du sang, douleurs articulaires, fatigue, saignements souvent mortels. Il invite donc les populations à se rendre dans les centres de santé dès l’apparition de ces signes.

Pour finir, il donne les dispositions à prendre pour endiguer la propagation de cette maladie. «Pour repousser la propagation de cette maladie loin de nos familles et de nos communautés, assainissons notre cadre de vie en le rendant propre, détruisons les gîtes de larves de moustiques». Il faut aussi utiliser la moustiquaire imprégnée, pulvériser les domiciles et utiliser les crèmes répulsives. Chacun est donc appelé à faire en sorte de prévenir ou de mettre fin à cette maladie virale.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom