Trois médiateurs de Talon sont à Tchaourou pour ramener la paix suite aux violences que connaît cette ville depuis le lundi 10 juin dernier. Ils ont réussi à obtenir des chasseurs la promesse de rendre les armes. Joint au téléphone par RFI, l’un des trois médiateurs déployés par le président de la République, Patrice Talon donne des nouvelles rassurantes.

Loading...

Ishola Bio rappelle d’abord que leur mission est d’aider à retrouver la paix. C’est donc une mission de pacification qu’ils ont entreprise. Et cette entreprise les a amenés à rencontrer tous les protagonistes. Ainsi, les médiateurs ont tenu une séance avec le commandant chargé des opérations de commandement à Tchaourou. Ils ont échangé aussi avec le roi et les dignitaires du palais royal, les jeunes, les chasseurs.

Des engagements ont été pris de part et d’autres. Les chasseurs ont posé deux conditions pour déposer les armes. La première est que tous ceux qui ont été arrêtés, soient relâchés. La seconde est la levée du dispositif sécuritaire installé au domicile de l’ancien président, Boni Yayi. Les chasseurs ont rassuré les médiateurs que si ces deux conditions sont réunies, le calme va revenir à Tchaourou.

Voir les commentaires

38 Commentaires

  1. Je voudrais avouer ces médiateurs qu’on jamais vu dans aucune manifestation gigantesque au Bénin qu’ils ont manqué déjà à leur mission. Car on ne négocie pas avec des saillants, des _____, etc. Ces chasseurs posent des préalables et vous n’avez pas appelé la police republicaine les chercher. Ils ont quoi à exiger ? de qui ils exigent ?. J’en appelle à l‘attention de Mr AZANNAI qui parle de population non armée ainsi que les du parti FCBE.Vous avez constaté vous-même qu’ils detiennent des fusils de chasse doté de calibre.AZANNAI a été Ministre de la defense dans ce pays, prenez léçon et sachez parler desormais.OK !

    • Je voudrais vous dire qu’il y a une différence entre la population de Cotonou et comment les choses se sont passées.
      A Cotonou C est une démonstration spontanée suite à la tentative d’arrestations de Boni Yayi. Mais pour les événements de Tchaourou, ce n’était pas une manifestation, mais cetait l’armée béninoise bien préparée et lourdement armés., qui ont attendus de renfort au niveau de Savè.
      Donc comme c’est comme Tchaourou n’a aucune armée les chasseurs se sont préparés pour les accueillir.
      Étant donné la force de frappe des chasseurs, l’armée a dû négocier

    • Mon frère toi même tu peux aller les chercher n’est pas ? Tu fais partir de ceux qui ne veux la paix au Bénin . Il faut savoir que chaque chose à sa fin

    • Dis-moi alors quel est l’objectif des négociations?
      Tout le monde sait qui est le premier délinquant. Et t’inquiète, il rendra des comptes, le moment est proche.
      Tu es vraiment d’une bêtise désolante.

  2. Bravo à ces vaillants chasseurs. Qu’ils ne relâchent pas, car la ruse et la rage de ce régime exaspèrent vraiment le peuple

  3. Il appartient au gouvernement de la rupture de prendre en compte les doléances des chasseurs et de savoir lâcher du lest.
    Je l’ai dit et je le redis, on peut pas diriger un état en cultivant la haine de l’autre, en semant la division à tout va, en montant les enfants d’un même pays les uns contre les autres, c’est ignoble. C’est jouer avec le feu et c’est tres dangereux.
    La loi, la loi, je veux bien. Mais quand on refuse d’écouter les enfants d’une meme nation en ignorant royalement les uns et cultivant la haine de l’autre, il est clair que la frustration s’installe et la loi est reléguée au second plan ou carrément ignorée. A quoi cela sert-il d’être citoyen d’un état quand ce même état vous ignore et vous méprise?
    La haine et la division se retourne toujours comme un boomerang contre ceux qui sèment ces graines au risque de les emporter définitivement.
    Il faudrait arrêter de jouer avec le feu et attention au “backfire”.
    Bonne Journée

    • Ils aiment parler de loi, mais ils ne l’appliquent que quand ça leur plait.
      Quelle est la loi qui les autorise à séquestrer une personne chez elle?
      Quelle est la loi qu’ils avaient appliquée dans la malle arrière?
      Quelle est la loi qui les a autorisés à tirer sur nos parents?
      Nous n’oublierons pas. Le moment venu, nous leur rappelleront tout cela.

  4. BENINOISES BENINOIS
    Nous voulons un Bénin qui fasse comme le Rwanda et même mieux. Rien d’autre. En tant que membre du cabinet restreint du Président Talon, je me permets pour la première fois de m’exprimer sous anonymat, mais juste pour vous rappeler que/
    1- dans 2 ans , toutes les aides sociales promises aux mamans qui n’ont jamais travaillé de leur vie , seront versées. Elles sont porteuses de vie. Il suffit d’avoir 55 ans.
    2- La production de coton verra un doublement du prix du kilogramme afin d’aider nos paysans
    3-Tous les étudiants des universités publiques seront boursiers du L1 au doctorat (système LMD).
    Ceux du privé, auront tous une demi bourse par rapport à ceux du public.
    4- Les micro crédits seront accessibles dans tous les bureau de poste, dans les mairies.
    Le Bénin deviendra un incubateur de start up pour la création informatique (ordi ultra light, alimentés au solaire, téléphone mobile solaire ou éolien, télé solaires , montage de cars et bus et motoculteurs pour la sous région…)
    L’avenir est prometteur
    Vous doutez, une seule preuve vérifiable: Bénin premier producteur africain de l’or blanc, le coton!
    Donc calmons nous. Nous sommes en train de voir comment libérer Yayi dans les prochaines heures sans troubles …
    Merci

  5. Médecin apres la mort mais que ses derniers soit Toujours sur Leurs gardes car ____ s’est un Faut et il n’a jamais tenir parole

  6. Il y en a qui ont déserté le forum. Ils ont honte alors que ce n’est que le commencement. Si vous êtes garçons, allez à Tchaourou on va voir…

  7. Agir avant de réfléchir est la marque de fabrique des hommes sans aucune maturité, aucune sagesse et vindicatif. Quand il mettait en exécution son plan diabolique des élections exclusives, ne pensais t-il pas que nous aurons des vies humaines sacrifiées ?
    Quand il agit comme le plus hors la loi des béninois en assiegeant un ancien président, son grand frère, né pensait il pas qu’il allait faire mourir des béninois ?
    C’est très insensé de parler de dialogue après tous ces morts. Il faut situer les responsabilité.

  8. Vous perdez votre temps en négociant avec taïrou, c’est encore la ruse, c’est pour endormir les vaillants chasseurs

  9. [CELUI QUI EMPRUNTE LE PSEUDO DANGOTE FAIT HONTE A SA FAMILLE .] SI DANGOTE ETAIT FARFE…..LU COMME TOI , IL NE SERAIT PAS LE PLUS RICHE DE L’AFRIQUE .QUAND IL Y A CRISE , ON NEGOCIE SI PAR LES ARMES ON N’A ECHOUE . JE SALUE L’INITIATIVE DE TALON DE CHERCHER A NEGOCIER .
    FAUX ET USURPARTEUR DU NOM DE DANGOTE , VA AUX EN….FERS.

  10. C’est trop facile. Si jamais les autorités cèdent ça veut qu’ils cautionnent et qu’ils encouragent ces actes de délinquances et ça sera un désastre pour le pays. Dans quel démocratie ont menace de brûler un pays si la justice est rendue. Autant libérer tout les prisonniers du Bénin. C’est une rebellion qui est formé à Tchaourou.

      • Pintade. Restez là, vous avez la nostalgie du vol sous Yayi parce que vous viviez de ça. Bande de pintade de brousse

    • Tu parles de quelle démocratie celle de ton ventre? Le Benin n’est plus une démocratie dans aucune démocratie on ne va aux élections en excluant l’opposition par des manoeucres administratives. Donc nettoie cette idée de ta tête ou je viens te le faire au cascher. Maintenant va a tchaourou toi même combattre la rébellion dont tu parles. Les nombreuses victimes dont on parle tu penses que c’est de l’eau qui circule dans leur corps en lieu et place du sang. Leurs familles ont besoin d’eux aussi

  11. Djogbénou, Sacca Lafia et Tiando doivent être ses médiateurs à Tchaourou car ils doivent terminer et très bien ce qu’ils ont commencé. Ce n’est que le commencement, je vous rassure et vous préviens. Au cas par cas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom