Carola Rackete : la capitaine du bateau d’aide aux migrants qui défie Salvini

La capitaine Carola Rackete du bateau néerlandais le Sea-watch3, un bateau ayant à bord 42 migrants, a été arrêtée par la police italienne dans la matinée de ce Samedi. La nouvelle de son arrestation a été donnée par le représentant de l’ONG allemande qui a loué le Sea-watch3, à un média étranger. Carola Rackete, faisait depuis jeudi dernier objet d’une poursuite judiciaire.

La justice italienne lui reproche d’avoir participé à l’immigration clandestine et de n’avoir pas respecté les instructions données par les marines qui interdisaient au Sea-watch3 l’accès sur les rives italiennes.

Publicité

La justification de l’acte de Carola Rackete

Le mercredi 26 Juin 2019, le Sea-Watch3 avait violé les barrages italiens implantés sur ordre du ministre de l’intérieur Matteo Salvini. Le bateau de Carola Rackete ainsi que les membres de son équipage sont restés plusieurs jours en mer attendant que l’Italie lui ouvre ses portes. Vu que la situation est restée inchangée depuis plusieurs semaines, Carola Rackete a décidé d’enfreindre la loi. Sur Twitter, elle a fait cas de la situation avant de décider de faire entrer de force son bateau sur le territoire italien.

Les migrants à bord du Sea-Watch3 ont quitté le navire ce samedi matin, sous l’effet de l’émotion. Ils sont descendus sur l’île de Lampedusa où ils seront pris en charge par un centre d’aide de la localité. Le président Johannes Bayer de l’ONG allemande ayant loué le Sea-Watch3, a manifesté son soutien à Carola Rackete pour son geste salutaire.

Matteo Salvini content de l’arrestation de Carola Rackete

Du côté italien, le ministre de l’intérieur italien Matteo Salvini a exprimé sa satisfaction suite à l’arrestation de Carola Rackete. Pour lui, cette dernière est une criminelle. Par ailleurs Salvini, conditionne l’arrivée des migrants sur le sol italien dès lors qu’il aura la certitude que des pays européens se porteront garant de les accueillir dans l’immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité