Charles Blé Goudé, l’ancien ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo s’est exprimé pour la première fois à un média depuis son acquittement par la Cour Pénale Internationale. Proche collaborateur de Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé avait été transféré à la Haye suite à la chute du régime de Gbagbo en 2011. Il lui était reproché d’avoir joué un rôle majeur dans les violences post électorales de 2010-2011.

Loading...

Au cours d’une interview accordée à la chaîne France24, l’ancien leader des jeunes patriotes s’est exprimé sur de nombreux sujets qui ont un lien avec la vie politique ivoirienne. Blé Goudé a estimé que les hommes politiques ivoiriens doivent prendre leurs responsabilités et faire en sorte que le peuple ivoirien soit uni afin d’éviter les violences inter-communautaires. L’ancien ministre a également évoqué le rôle de Laurent Gbagbo dans le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire.

Diriger un jour la Côte d’Ivoire

Le leader du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) n’a pas manqué de s’exprimer sur le cas Guillaume Soro. Selon Blé Goudé, l’ancien président de l’assemblée nationale est un acteur incontournable de la scène politique ivoirienne qui aura son mot à dire dans les futures échéances électorales.

Durant son entretien, Charles Blé Goudé n’a pas caché son ambition de diriger un jour la Côte d’Ivoire. Il estime que de par son vécu et du rôle qu’il a eu à jouer à un moment donné de l’histoire de son pays, il peut proposer aux ivoiriens une autre manière de faire de la politique. ” Je veux participer au changement de la Côte d’Ivoire, je veux participer au débat politique en Côte d’Ivoire. J’ai un projet sur l’avenir de ma nation. J’ai des ambitions pour un jour diriger mon pays avec une équipe qui comprendra ou qui aura compris qu’il faut faire la politique autrement en Côte d’Ivoire.” affirmera Charles Blé Goudé

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom