Après que la Chine ait annoncé quelques semaines plutôt, qu’elle vérifiera toutes les cargaisons canadiennes de viandes de porc importées, il se pourrait maintenant qu’elle veuille annuler tous ses contrats d’importation de viandes porcines avec un fournisseur canadien. Cette information a été donnée par un média chinois.

Selon ce dernier cette possible menace est due à une substance chimique identifiée dans une viande de porc de marque Frigo Royal trouvée dans une localité chinoise.

La ractopamine un composé interdit en Chine

Au cours d’une inspection alimentaire effectuée à Nanjing, des agents chinois auraient trouvé de la ractopamine dans une viande de porc. Ce composant chimique est utilisé en tant qu’additif pour les porcs afin d’obtenir une viande plus mince et surtout protéinée. Mais une telle substance est interdite en Chine, même si elle est autorisée au Canada ainsi qu’aux Etats Unis.

Toutefois le média chinois informe que les douanes chinoises redoubleront d’ardeur dans la vérification des viandes de porc importées en provenance du Canada. Notons que, la ractopamine est interdite dans tous les pays membres de l’Union Européenne et en Russie. Pour rappel, les tensions économiques entre la Chine et le Canada auraient débuté depuis l’arrestation au Canada d’un haut cadre de l’entreprise chinoise Huawei.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom