Michael Wolff, ne lâche rien. En effet, l’auteur qui a déjà dressé un infâme portrait de la Maison Blanche avec “Le Feu et la Fureur”, récidive avec “Siege : Trump Under Fire“. Cet ouvrage est en fait un recueil de moqueries et de critiques effectuées par le chef de l’État à l’encontre de ses collaborateurs ou autres politiques. Une suite assassine à son premier best-seller, écoulé à plus de quatre millions d’exemplaires.

Loading...

Dans ce livre, nous apprenons par exemple que le président Trump n’a pas hésité à moquer son vice-président Mike Pence, dont il est pourtant proche, de “fou religieux“. Il ira même jusqu’à avouer que ce dernier était l’homme “le plus stupide de tout le Congrès“. Des révélations fracassantes qui pourraient bien ternir la relation entretenue par les deux hommes. Autre insulte proférée, cette fois-ci à l’encontre de Jerry Nadler, le président de la commission judiciaire de la Chambre des représentants, qualifié pour l’occasion de “gros petit juif“.

352 pages d’insultes et de moqueries

Selon Wolff, le quarante-cinquième président des États-Unis aurait également moqué le sénateur John McCain, qu’il méprisait plus que quiconque. Selon ce dernier, la tumeur au cerveau qu’il a contracté, n’aurait été que “justice” rendue. Il aurait ensuite donné le surnom de “Donut” à la fille de ce dernier qui l’a critiqué à diverses reprises. Un livre de 352 pages au cours duquel insultes et moqueries se mêlent, ce qui devrait faire grand bruit, à quelques jours seulement de l’annonce du président Trump de sa candidature à sa réélection.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom