La hausse des prix du carburant et de l’électricité semble inévitable selon le Quotidien. L’augmentation est annoncée par la même source pour le premier juillet, une baisse du budget national est également révélée. Des mesures d’austérité seraient prévues sur les taxes et sur certains produits. Pour rappel une hausse probable du prix de la tonne de ciment ainsi que du pain avaient été récemment annoncées par le comité technique multipartite du ministère du commerce.

Une baisse de plus de 80 milliards sur le budget national

Selon toujours le Quotidien il est prévu de maintenir la subvention de l’électricité entre 30 et 40 milliards et de faire en sorte que le tarif du carburant reste inférieur à celui de 2012. Le budget national quant à lui passera de 4071 milliards à 3988 milliards de francs CFA. Les taxes sur les machines à sous, les jeux de la LONASE ainsi que les produits dépigmentant connaitront une hausse.

Un démenti maintenu par les autorités

C’est une nouvelle annonce de la presse sur la situation financière du pays. Certains opposants politiques dont l’ancien Ministre Thierno Alassane Sall avaient également annoncé une crise budgétaire au niveau de l’Etat. Le ministre des finances et du budget avait pour sa part soutenu que la supposée accumulation des arriérés de paiement aux entreprises ainsi que les problèmes budgétaires annoncés dans la presse n’étaient pas fondés.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom