L’ancien maire de la commune de Riace dans la région de Calabre en Italie et pro migrant Domenico Lucano fait face à la justice de son pays. C’est aujourd’hui mardi que le procès de cet ex édile a été ouvert pour la 1ère fois au tribunal de Locri en Calabre. La justice italienne lui reproche d’avoir aidé à l’immigration clandestine et d’avoir usé de son titre d’élu communal pour commettre des abus.

Domenico Lucano accepte avoir commis un acte de désobéissance civile

Plus d’une vingtaine de personnes ayant collaboré avec M Lucano sont également mises sur le banc des accusés dans cette affaire. L’ancien maire de Riace a reconnu avoir commis une « désobéissance civile ». Il dit avoir enfreint la loi pour contourner ces lois qui sont cruelles. Domenico Lucano, était connu de par le monde pour ses actions humanitaires en faveur des migrants. Pendant qu’il occupait son poste de maire, il avait mis en œuvre une politique pour peupler à nouveau son village d’origine.

Le procès de Domenico Lucano, intervient dans un contexte politique défavorable aux migrants. Matteo Salvini, le vice-président du conseil italien est hostile à l’accueil de ces derniers et il ne manque aucune occasion pour le faire savoir. Rappelons que Domenico Lucano avait été arrêté en octobre 2018 et mis en examen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom