Étudiante à l’université de Montréal, Ichrak Nourel Hak ne décolère pas. Assurant se sentir “blessée et insultée” à l’idée que le gouvernement québécois ne la laissera pas étudier et se donner les chances de réussir simplement parce qu’elle porte le hijab, cette dernière a décidé de déposer plainte.

Sa poursuite elle, a été déposée en Cour supérieure contre la loi sur la laïcité. Épaulée, Ichrak Nourel Hak pourra compter sur le soutien sans failles du Conseil national des musulmans canadien ainsi que l’Association canadienne des libertés civiles. Originaire du Maroc, cette dernière habite le Canada depuis 1994. Très bien intégrée, cette dernière semble ne pas comprendre pourquoi il lui serait imposé de ne plus porter le hijab alors qu’elle a choisi de le porter, et ce, en toute indépendance. Selon ses dires, il s’agit ici non pas de prouver son appartenance à quelconque religion, mais plutôt de s’adonner à sa spiritualité.

La loi sur la laïcité, attaquée

Pour se donner toutes les chances de réussir, les avocats de la plaignante assurent que cette fameuse loi sur laïcité “outrepasse la compétence législative provinciale”. En d’autres termes, la province de Québec ne serait pas compétente pour statuer sur ce dossier. En outre, ces derniers ont ajouté que les critères imposés au port de quelconque signe religieux sont imprécis, puisque n’importe quelle interprétation de n’importe quel vêtement, n’importe quel accessoire pourrait être effectuée sur la simple base de la supposition.

Une loi finalement discriminatoire

Ainsi, prenant l’exemple d‘un foulard, les plaignants assurent qu’une personne pourrait tout aussi bien le porter pour motif religieux, pour raisons médicales ou esthétiques. Enfin, ces derniers ont également pointé le rôle jouer dans le futur par les employeurs. En effet, selon les conseils Ichrak Nourel Hak, cette loi sur la Laïcité est la porte ouverte à toutes les indiscrétions. Ainsi, les employeurs auront par exemple tout le loisir de poser des questions concernant la vie religieuse, les objets ou les vêtements portés par telle ou telle personne.

Voir les commentaires
Loading...

1 COMMENTAIRE

  1. est ce qu’on l’oblige à vivre au canada?
    l’afrique a de grandes universités aussi et a besoin de tous ses enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom