Alors que depuis quelques jours, l’Iran et les États-Unis se livrent une véritable bataille des mots sur fond de regain de tension lié à l’attaque de deux pétroliers en mer d’Oman, l’Arabie Saoudite a décidé de s’expliquer. Indirectement visé et touché par cette guerre que se livrent les deux ennemis, puisque se trouvant dans la région, le Royaume n’a pas hésité à se montrer menaçant.

Au cours d’un entretien accordé au quotidien Asharq al-Awsat, le prince héritier Mohammed Ben Salmane, autrement appelé MBS, n’a pas hésité à accuser l’Iran d’être responsable des maux de la région. Selon ses dires, Téhéran serait notamment à l’origine de la double attaque menée contre un pétrolier japonais et un pétrolier norvégien. Pire encore, cela tend à prouver que le régime iranien n’a absolument pas respecté la venue du chef du gouvernement japonais Shinzo Abe, en s’attaquant au navire de ses compatriotes. « Le régime iranien n’a pas respecté la présence du Premier ministre japonais à Téhéran et a répondu à ses efforts en attaquant deux pétroliers, dont l’un était Japonais. »

L’Arabie Saoudite accuse l’Iran

L’Iran, de son côté, continue de nier toute implication dans cette affaire. Selon le gouvernement, les allégations lancées à l’encontre du régime iranien sont sans fondement. Niant avec véhémence toute implication dans cette affaire, Téhéran soutient en outre que le seul objectif des Américains est d’attiser les tensions dans cette région. La double attaque elle, est survenue dans le cadre de la première visite d’un chef du gouvernement japonais sur le sol iranien depuis la révolution islamique. L’objectif de cette rencontre était alors d’apaiser les tensions entre Iran et États-Unis.

Mohammed Ben Salmane se montre très direct

L’Arabie Saoudite, forcément concernée par les tensions dans la région a toutefois confirmé, via la voix de Mohammed Ben Salmane, qu’elle ne souhaitait pas qu’un nouveau conflit éclate dans la région. En revanche, Riyad a confirmé qu’en cas d’attaque, sa réponse sera claire. Ainsi, souhaitant mettre les points sur les i, le gouvernement saoudien a confirmé qu’il n’hésitera pas à réagir en cas d’agression menaçant ses citoyens et sa souveraineté. En outre, afin d’éviter d’en arriver là, Riyad a également appelé à ce que des mesures concrètes soient rapidement mises en place afin d’assurer la sécurité du transport maritime dans cette région de la mer d’Oman, alors que quatre navires ont vécu le même type d’attaque, le 12 mai dernier.

Voir les commentaires
Loading...

1 COMMENTAIRE

  1. MBS donne son avis ……qui l’écoute ? Y a-t-il encore des médias dignes de ce nom qui s’intéressent à ce que MBS pense ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom