image d'illustration/mapio.net

Les internautes sénégalais n’ont pas tardé à s’illustrer après la sortie du documentaire de la BBC. Les conclusions de cette enquête sur la gestion du pétrole n’ont pas manqué d’inspirer un nouveau slogan adressé au frère du président Aliou Sall. « Diokh ma sama 400 000 » (rends moi mes 400 000) lui disent ils. Si l’on en croit aux chiffres avancés, ils sont à hauteur de 400 000 F CFA fois 15 millions (la taille de la population au Sénégal).

Une perte estimée à 10 milliards de dollars selon BBC

Rappelons que dans le documentaire en question,  la BBC dénonce une « fraude » qui aurait entrainé de grosses pertes sur le plan économique au Sénégal. La BBC estime qu’avec cet argent, le Sénégal aurait pu combattre efficacement la pauvreté.  Les internautes sénégalais n’ont pas été insensibles au montant de 10 milliards de dollars avancé, soit environ 6 000 milliards de dollars en effectuant le « partage » de cette somme entre les quinze millions de sénégalais pour lancer le concept « diokhma sama 400 milles ». Ils reclameraient ainsi, chacun, leur « dû » au maire de Guediawaye.

Aliou Sall se dit prêt

Aliou Sall se dit prêt à répondre à la justice si nécessaire. Le maire annonce aussi qu’il ne compte pas démissionner de ses fonctions de directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations. Il avait par ailleurs annoncé une plainte contre la chaine anglaise lors de la conférence de presse qu’il a tenu après la sortie du mini-documentaire de 11 minutes. Il faut rappeler que le ministère de la justice avait saisi le procureur lundi pour tirer au claire cette affaire très contreversée.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom