Une découverte absolument incroyable nous ramène des milliers d’années en arrière, à une époque où le monde était encore loin de ressembler à celui que nous connaissons aujourd’hui. Peuplées de créatures toutes plus mythiques les unes que les autres, nos terres ont été foulées par certains monstres qui, aujourd’hui encore, se dévoilent à peine.

Loading...

Pavel Efimov, habitant de Yakoutie, en Russie, est très bien placé pour le savoir. En effet, ce dernier se promenait sur les rives du fleuve Tiekthtyak, un chemin qu’il assure connaître à la perfection. Toutefois, au cours de l’été 2018, après une énième balade, celui-ci tombe nez à nez avec la tête d’un animal assez étrange. À la croisée des chemins entre le loup, le sanglier et probablement le mammouth, la bête est parfaitement conservée comme figée dans le temps.

Figé dans le temps, l’animal révèle ses secrets

Très intéressée par la découverte, la communauté scientifique va alors se pencher sur le sujet. Des chercheurs japonais seront priés d’étudier l’animal. Un travail long et fastidieux quoique rendu plus facile grâce à la parfaite conservation des principaux éléments composant la tête de cette bête. Crocs, pelage, tissus du cerveau, tout est là et les scientifiques réussissent assez vite à arriver à un résultat qualifié de convenable. Ainsi, la bête serait un loup préhistorique vieux de 40.000 ans.

La fonte des glaces, responsable de cette découverte

Bien plus grand que les canidés d’aujourd’hui, ce loup pouvait atteindre jusqu’à 1,6 mètre de longueur. Baptisé loup du pléistocène, en référence à son époque géologique, l’animal a probablement régné en maître dans la région avant de se laisser prendre au piège du pergélisol, cette couche de glace permanente facilement trouvable dans les régions polaires. D’ailleurs, le paléontologue Albert Protopopov l’assure volontiers, cette découverte est une vraie première. La fonte accélérée de cette glace, craint par les scientifiques, lui aura ainsi rendu sa liberté.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom