Abdel-Basset al-Sarout, jeune homme de 27 ans et ancienne vedette du football syrien est décédé le samedi 8 juin dans les alentours de la province d’Idleb. Depuis quelques mois, la province d’Idleb est le théâtre de violents combats. Les dernières poches djihadistes et rebelles s’y sont retranchés et livrent un combat sans merci contre les forces du régime de Bachar Al Assad, aidés par le fidèle allié russe.

Abdel-Basset al-Sarout était promis à un bel avenir footballistique. Il a été le gardien star de l’équipe de Syrie dans les catégories de jeunes et il était appelé à être l’un des piliers de la sélection iranienne senior. Cependant, le destin a voulu que le jeune footballeur prenne un autre chemin. Lors de la révolte populaire de 2011, Al-Sarout a mis de côté sa carrière footballistique pour s’engager auprès des populations et demander le départ du régime d’Assad.

De gardien de but à commandant rebelle

L’ex-gardien de but était devenu célèbre pour les chansons contestataires qu’ils interprétaient. Abdel-Basset al-Sarout devient ensuite commandant d’un groupe rebelle lorsque le pouvoir de Damas commence à réprimer violemment les manifestations. Pendant près de 8 ans, il va donc s’évertuer à combattre les troupes gouvernementales. Le décès du jeune homme a plongé dans la douleur de nombreux syriens, une foule immense à assister à son enterrement le Dimanche passée au Nord-Ouest du pays. Des combattants rebelles ont tiré en l’air pour accompagner la dépouille de leur commandant jusqu’à sa dernière demeure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom